Babacar Wane, recruteur du SC Fribourg : « Je ne vois aucun joueur Mauritanien qui possède les qualités que nous recherchons »

Publié le , lus 1811 fois

Des Mauritaniens qui évoluent dans le monde du football à l’étranger, il n’y a pas que des joueurs. Babacar Wane dit « Casta », ancien gardien international à l’époque de Pape Seck entre autres, est aujourd’hui chargé du recrutement Pro dans le club de D1 allemande, le SC Fribourg.

Babacar Wane, recruteur du SC Fribourg : « Je ne vois aucun joueur Mauritanien qui possède les qualités que nous recherchons »

Le natif de Boutilimit (Mauritanie) a débuté comme joueur dans le championnat local, puis au Maroc, avant de poser ses valises en Allemagne. Il a poursuivi sa carrière comme entraîneur de jeunes, et enfin comme recruteur pour une formation de l'élite allemande. Marié et père de trois enfants, Babacar Wane (48 ans) s’est confié à Maurifoot pour faire part de sa vision sur le football Mauritanien. Entretien exclusif…

Maurifoot : Bonjour Babacar Wane. Vous êtes un véritable inconnu pour le public sportif Mauritanien. Pouvez-vous vous décrire en quelques lignes?

Babacar Wane : Non, je ne suis pas totalement inconnu du public Mauritanien. Quand vous évoquez mon nom, il y aura surement des personnes qui se souviendront de moi.

Maurifoot : Veuillez nous retracer votre parcours jusqu’à votre arrivée à Fribourg ?

B. W. : J’ai débuté ma carrière de joueur en 1981 à l’AS PTT (Poste), puis à l’ASAC Concorde (de 83 à 87). J’ai ensuite fait deux ans au Port Autonome de Nouadhibou, avant de rejoindre le Hassania Union Sport d’Agadir (D1 Marocaine) en 1989. C’est en 1990 que j’ai atterri au Fribourg FC, alors en troisième division allemande.

Maurifoot : Comment se déroule votre quotidien au sein de Fribourg ?

B. W. : Il se passe bien. Je vais au travail tous les jours, quand je ne suis pas en déplacement (car je me déplace en moyenne quinze jours dans le mois). Mon bureau se trouve au Mage Solar Stadion (c’est le nom du stade du SC Fribourg) dans la Schwarzwaldstr. Arrivé là, je passe des coups de fils aux clubs, agents de joueurs, etc. Je consulte mon courrier et parfois j’ai des réunions de travail avec le Directeur sportif ou le Staff, car nos bureaux font face. Je reçois aussi de la visite selon mon calendrier.

Maurifoot : Quel est votre véritable rôle à Fribourg et en quoi il consiste exactement ?

B. W. : Je suis salarié du club depuis l´année 2000. Je fus entraîneur au centre de formation du SC Fribourg (qui est d’ailleurs le meilleur d´Allemagne) pendant neuf ans. J’avais en charge les U14, les U15 et les deux dernières années les U17. Je détiens depuis 2005 la « UEFA PRO Licence » que j´ai passé á l’Ecole Supérieure des Sports de Cologne. Depuis janvier 2010, je suis  assistant du Directeur sportif de Fribourg et en charge du recrutement PRO spécialement pour la France, la Suisse et l´Afrique. Mais j'observe aussi en Allemagne et un peu partout dans le monde. Naturellement, je ne rate pas les grands rendez-vous (Coupe d’Afrique, EURO, Jeux Olympique, Coupe du Monde, etc.). Tous les joueurs africains ou français qui sont passés chez nous, sont issus de mes observations (Papiss Cissé aujourd’hui à Newcastle, Simon Pouplin à Sochaux, Jonathan Pitroipa à Rennes en sont quelques exemples).

Maurifoot : Quel regard portez-vous sur l’évolution du football Mauritanien ces dernières années ?

B. W. : Il a beaucoup évolué. Le niveau de jeu a progressé ; j’ai assisté au match de l’équipe nationale locale contre le Liberia au mois de décembre dernier á Nouakchott. J’ai vu une bonne équipe, homogène. Mais il reste du travail á faire naturellement...

Maurifoot : Êtes-vous optimiste pour l’avenir du football Mauritanien ?

B. W. : Honnêtement, je réponds non ; pas dans ces conditions en tous cas. On ne pourra jamais progresser si on improvise. S´il n´ya pas de bonnes structures. Et surtout, si les gens ne sont pas qualifiés, il n´y aura pas de résultats solides sur le long terme. On n’a pas de patience en Mauritanie, on veut tous des résultats et tout de suite.

Maurifoot : Que pensez-vous de la gestion actuelle du football Mauritanien et quelles seraient vos suggestions pour l’aider à s’améliorer ?

B. W. : Dans la gestion du sport en général et du football en particulier, il n’ya pas de solution miracle ou de panaché. Il faudrait juste mettre les gens qu´il faut aux places qu´il faut et travailler pendant beaucoup de temps pour pouvoir un jour récolter le fruit de son travail.

Maurifoot : Que manque t-il aux footballeurs Mauritaniens pour prétendre évoluer au niveau professionnel ?

B. W. : Tout ce que j´ai évoqué dans mes deux précédentes réponses s’applique également aux joueurs Mauritaniens. Les conditions doivent êtres réunies pour les aider à prétendre évoluer au haut niveau.

Maurifoot : Justement, pourquoi n’aidez-vous pas vos compatriotes à décrocher des tests à Fribourg ou dans des clubs étrangers ?

B. W. : Comment voulez-vous décrocher des tests aux Mauritaniens, s´ils ne remplissent même pas les conditions d´admissions ? Je ne connais pas un joueur en Mauritanie ayant les qualités que nous recherchons. Pourquoi je refuserais de les prendre s’ils sont bons ? Au contraire, ceci me réjouirai. Là je vous parle de la « BUNDESLIGA » (D1 allemande), ce n’est pas de la blague. Alors faire passer un test á un Mauritanien parce que je suis Mauritanien ; On me rira au nez. Et n´oubliez pas, le SC Fribourg ne m´appartient pas, j’y travaille.

Maurifoot : Quel serait donc votre contribution personnelle pour aider la Mauritanie ?

B. W. : Je viens régulièrement en Mauritanie. J´ai fait des entraînements avec des équipes de la capitale sur place, avec d´anciens Mourabitounes comme Petit Sall, Pape Seck, Vieux Diop, etc. Et je rencontre aussi les dirigeants de notre football dans différentes compétitions africaines. J´ai toujours dit que si on me demandait de faire quelque chose, je le ferais. Mais comprenez que je ne vais pas non plus aller vers les gens et leur proposer mes prestations.

Maurifoot : Un dernier mot ?

B. W. : Je souhaite tout le bonheur au Football Mauritanien !

Propos recueillis par Brahim Sow Deïna


Quelques photos de Babacar Wane en Allemagne...

Rédigé par


Aucun match en cours.
16/08/2015
Tournoi COTIF 2015
14/08/2015
Tournoi COTIF 2015
04/09/2015
Eliminatoires CAN 2017
05/09/2015
Eliminatoires CAN 2017
13/09/2015
Matchs Amicaux

Dernières minutes


Communiqué
FFRIM : Avis


Classement D1

R Equipes Pts J G N P Bp Bc +/-
1 Ksar 0 0 0 0 0 0 0 0
2 Armée 0 0 0 0 0 0 0 0
3 Garde 0 0 0 0 0 0 0 0
...
12 T-Zeïna 0 0 0 0 0 0 0 0
13 Toujounine 0 0 0 0 0 0 0 0
14 Assaba 0 0 0 0 0 0 0 0

Eliminatoires CAN 2017

Poule M
R Equipes Pts J G N P Bp Bc +/-
1 CMR 3 1 1 0 0 1 0 1
2 RSA 1 1 0 1 0 0 0 0
3 GAM 1 1 0 1 0 0 0 0
4 MTN 0 1 0 0 1 0 1 -1

Tournoi COTIF 2015

Poule B
R Equipes Pts J G N P Bp Bc +/-
1 MTN U20 7 3 2 1 0 4 2 2
2 MEX U20 4 3 1 1 1 3 3 0
3 KSA U20 4 3 1 1 1 2 2 0
4 VAL U20 1 3 0 1 2 1 3 -2

Les articles les plus lus

Tournoi du COTIF
COTIF 2015 : La Mauritanie bat le Mexique
Lus 667 fois.

Éliminatoires CAN 2017
CAN 2017 : Martins lâche ses 25 Mourabitounes
Lus 441 fois.